Dorure à la détrempe (intérieur)


Après dégraissage et encollage, le bois est recouvert d’un apprêt (de 4 à 12 couches) appliqué  à la brosse et destiné à masquer le veinage du bois. Cet apprêt est confectionné avec un mélange de colle de peau de lapin et de blanc de Meudon.

Celui-ci est adouci au papier abrasif. Si le bois est sculpté il faudra reparer (reparure) afin de remodeler la sculpture pour lui rendre toute la finesse de ses détails qui auront été empâtés par l’apprêt.

L’assiette (bol d’Arménie) sera couchée afin de faciliter l’obtention des parties brillantes (brunis).

La feuille d’or est alors posée après avoir détrempé l’assiette.

L’étape suivante sera le brunissage à l’aide d’une pierre d’agate afin d’obtenir les brillances contrastant avec les parties mates.

L’or peut ensuite être usé et patiné à volonté.


Dorure à la mixtion (intérieur ou extérieur)


Technique utilisée permettant de dorer également à l'extérieur pour décorer par exemple des ferrures, de la pierre…